Laurier rose hiver : perd-il ses feuilles ?

Laurier rose hiver : perd-il ses feuilles ?

Si vous possédez un pot de laurier dans votre jardin, il est important de faire attention à ce dernier à la venue de l’hiver. En effet, cette plante ne résiste pas énormément au froid à moins d’utiliser les techniques d’hivernage. N’attendez plus avant de vous renseigner sur ce sujet qui sauvera vos plantes.

Qu’est-ce que le laurier rose ?

Le laurier est une plante venue des côtes de la Méditerranée. Cette plante à pour particularité de posséder des feuilles très toxiques qui peuvent tuer un homme avec une simple ingestion, il est donc préférable de la laisser à l’écart des animaux et des enfants. Mis à part cela, c’est une plante qui est présente dans de nombreux jardins en France, elle supporte mal le froid, mais il existe de multiples techniques pour lui faire passer l’hiver.

A lire aussi : Quel est le gazon le plus résistant ?

Est-ce que le laurier rose perd ses feuilles en hiver ?

Le laurier rose n’est pas une plante qui résiste énormément aux basses températures et, en effet, il se peut qu’elles perdent leurs feuilles si les températures sont trop négatives (entre −7 et −10 degrés). Il existe plusieurs méthodes pour contrer ce problème, notamment le fait de mettre ces plantes dans une serre, avec un bon engrais, ou bien la pose d’un voile d’hivernage pour minimiser au maximum la perte des feuilles. Dans les deux cas, cela ne retient pas à 100 % la perte, mais cela reste, à ce jour, les meilleures solutions pour votre laurier.

Comment savoir si le laurier rose à une bactérie ?

Cela peut aussi être dû à une bactérie qui va venir se coller aux feuilles de la plante et ensuite va l’infecter, même si cela est plus rare, c’est une possibilité. Il est facile de le remarquer, car les feuilles de cette dernière commenceront à jaunir si elle est infectée. Après que l’infection a commencé, la partie jaune de la feuille va s’étendre jusqu’à rejoindre la base de la branche pour ensuite renverser cette dernière. Pour ce type débattre, il n’a aucune méthode de grande renommée aujourd’hui pour contrer ce problème. Le moins que vous puissiez faire est de retirer les branches infectées, rien de plus.

A lire en complément : Quels sont les bois imputrescible ?

Comment entretenir son laurier rose ?

Il y a deux choses à prendre en compte lorsque que l’on veut bien s’occuper de ses lauriers, ce sont les caractéristiques suivantes :

  • L’arrosage, même si la plante à des résistances vis-à-vis de la sécheresse, vous devez tout de même, arroser cette dernière et ses fleurs. En revanche, si vous le réalisez trop souvent, vous allez voir apparaitre des taches jaunes sur les feuilles. Ce peut être une bactérie, mais c’est, dans la plupart du temps, le signe d’un arrosage trop régulier.
  • La floraison. En ce qui concerne ces fleurs, elles poussent jusqu’à la fin de l’été, elles tolèrent très légèrement l’ombre, cependant il est préférable de les laisser en plein soleil.

En prenant en compte ces deux paramètres, vous partez avec de bonnes bases dans le bon développement de votre plante. Le choix de votre engrais ainsi que la qualité de votre sol, de votre terre et de votre eau jouera aussi un rôle pour vos lauriers roses. 

Comment conserver ses lauriers roses durant l’hiver ?

Même si les fleurs de la plante ont du mal à survivre avec de basses températures, certaines méthodes permettent à cette dernière de survivre. L’hivernage est un processus tout à fait possible avec ce type de plantes. Grâce à ce dernier, on peut affirmer que le laurier résiste au froid. Alors certes, il y a des climats dans lesquels il est plus facile de faire pousser des lauriers, comme c’est le cas avec certains engrais.

Néanmoins, cet arbuste peut complètement survivre aux hivers les plus rudes si les méthodes d’hivernage sont bien respectées. Il faut d’abord commencer la prévention en automne, en réduisant de moitié la taille de l’arbuste, même si cela demande de changer le pot. Suite à cela, vous allez déposer une grosse couche de paillis organiques à la base du bac, le but est de couvrir un maximum les racines lorsque la température descendra en dessous des zéros degrés. Pour finir, vous n’aurez plus qu’à arroser la plante au moins une fois par semaine pour éviter à cette dernière de geler.

Peut-on récupérer des lauriers roses qui ont gelé ?

À la suite d’un hiver plutôt rude, il est important de constater l’état de ses lauriers et de voir si les dégâts causés par le gel du sol sont réparables. Il va surement être nécessaire de faire un élagage des branches mortes et tailler le laurier pour éviter une mauvaise propagation des vieilles branches.

Cette technique doit être pratiquée au commencement du printemps, le but est de s’occuper des branches inférieures de la plante, celles qui sont encore vivantes et en bonne santé. Il est important de bien vérifier que le milieu de la branche soit blanc.

Si ce n’est pas le cas, vous devez couper d’avantager jusqu’à que vous voyez une couleur plus claire apparaître. Cette pratique permet d’enlever ou de prévenir contre tout type d’infection qui aurait pu être provoqué par le froid. Cette dernière va donc permettre à la plante d’avoir une repousse saine sans que les bactéries ou les champignons viennent parasiter ses branches.

ARTICLES LIÉS