Quelle lambourde pour plancher ?

Que vous fassiez appel à un professionnel ou que vous effectuiez le travail vous-même, il existe différentes méthodes pour placer une terrasse en bois composite sur votre sol. L’installation peut se faire sur sol mou ou dur, fini ou nu. De même, il est possible de prévoir une intégration sur des crampons ou sur des cales en fonction des contraintes techniques identifiées. Dans ces conditions, quelle est la hauteur requise pour simplifier l’installation de votre terrasse en bois composite ?

Identifiez les particularités de votre projet d’installation pour une terrasse en composite

Avant de vous lancer dans la réalisation d’une terrasse en bois composite, vous devez identifier les possibilités d’aménagement de votre propriété. Quelle est la surface disponible ? Une dalle de béton existe-t-elle déjà ou souhaitez-vous réaliser ce type de travaux ? Chaque spécificité peut déterminer la hauteur de votre installation. Il existe également des autorisations et des restrictions liées au plan d’urbanisme local. Pour consulter le PLU, contactez l’urbanisme département de votre municipalité. Notez que le bois composite est conçu pour répondre à de nombreuses exigences, dont l’esthétique.

A lire également : Comment faire une terrasse en béton autour d'une piscine ?

Lire également : Comment faire des boutures de rosiers ?

Préparation du sol pour une terrasse en bois composite

Pour les travaux d’aménagement de votre terrain, tels que les travaux de terrassement et d’aplatissement, il est conseillé de louer du matériel approprié si la surface à traiter dépasse 10 m². Sauf si vous faites appel à une entreprise spécialisée, l’utilisation d’un compacteur ou d’une plaque vibrante est essentielle pour préparer correctement la surface d’installation. Notez que le décaissement doit être pris en compte pour la hauteur de votre terrasse en bois composite.

Pour réaliser une dalle de béton de 10 à 15 cm d’épaisseur, creusez jusqu’à une profondeur d’environ 20 à 30 cm Couvrez le fond d’une couche de remblai pour faciliter le drainage des eaux de pluie sous la structure. Pour cela, mélangez du sable, du gravier et de la petite pierre. Remplir et tasser avant de commencer le coffrage et le coulage du béton. Il faut attendre au moins 24 heures pour que le carreau sèche. Ensuite, vous pouvez envisager de placer votre terrasse en composite sur un sol en béton.

Hauteur de réserve et méthode d’installation : comment concilier ces deux aspects ?

La hauteur d’une terrasse en bois composite peut dépendre de la technique de mise en œuvre utilisée. Par exemple, à partir de clous ou de cales. Ce critère prend également en compte les contraintes du terrain. Afin de garantir sa solidité et sa stabilité, déterminez la réserve dont vous disposez pour entreprendre vos travaux. Pour ce faire, reportez-vous à l’équipement ou au rack adjacent. Pour un terrain naturel non aménagé, le décaissement de 10 à 15 cm mentionné précédemment reste valable. Néanmoins, assurez-vous de ne pas rencontrer d’obstacles, tels que des tuyaux, des racines ou de grosses pierres.

Dans la mesure où vous possédez ou avez déjà réalisé votre dalle de béton, plusieurs scénarios sont possibles :

  • 4,5 à 6 cm : des poutres (au moins 1,5 fois la hauteur de la terrasse) sont nécessaires avec l’intégration d’un coin entre les pièces et le sol. Cette contrainte nécessite une fixation solide à l’aide de chevilles à frapper 2,5 fois la hauteur de la lambourde ;
  • 6 cm ou plus : nous préférons l’intégration de beamers sur des crampons réglables.

Ajustez la hauteur pour obtenir une légère pente de la terrasse en bois composite

Lorsque vous adhérez au DTU pour les terrasses (51.4 — Decking extérieur en bois, par exemple), considérez également une légère pente de votre structure, environ 2%. La partie la plus haute se trouve toujours sur le côté du bâtiment ou de la maison pour s’abaisser légèrement vers le terrain ou le jardin.

Une approche essentielle pour favoriser l’écoulement des eaux de pluie et éviter la stagnation sur le sol. Cela peut se faire sur le sol lui-même ou, pour plus de commodité, lors de l’installation de goujons et de beamers. Certains modèles de montants ont une hauteur réglable pour s’adapter aux irrégularités du sol et ainsi faciliter l’installation de votre terrasse en bois composite.

Estimations pour toutes les terrasses composites

composants La hauteur moyenne des beamers est comprise entre 4 et 6,5 cm de hauteur. Quant à l’épaisseur des lames, elle est généralement comprise entre 2 et 3 cm. Qu’il s’agisse de produits alvéolaires, semi-solides ou solides, le profil des lames composites peut être un facteur de variation sur ce critère. Ceci s’applique également aux dimensions observées.

Tenez également compte d’une légère élévation de la dalle de béton par rapport au niveau du sol. Il peut être de l’ordre de 4 à 5 cm. Selon les spécificités de votre installation et le type de terrasse en bois composite choisi, d’autres éléments déterminent la hauteur du sol, même de manière minimale :

  • la présence d’un film géotextile pour drainer les sols ;
  • une bande d’étanchéité entre les beamers et les lames
  • un coin de 0,05 à 4 cm en l’absence de crampons. Au-delà de cela, il est recommandé de poser votre terrasse sur des patins.

Matériaux et structures pour poteaux et poutres : que choisir ?

De nombreuses configurations sont donc possibles pour l’aménagement de votre terrasse en bois composite. Vous pouvez effectuer l’installation de poutres en aluminium sur un sol en béton. Et dans ce cas, les beamers sont placés sur des goujons fixes ou réglables.

Dans le cas où vous envisagez d’installer sur des montants réglables, la distance entre chaque pièce ne doit pas dépasser 50 cm. Pour rappel, les lambourdes sont généralement fixées avec des vis en acier inoxydable. Vérifiez leur niveau et leur hauteur avant de poser les panneaux composites sur votre terrasse.

Un projet de terrasse en composite en tête ? Obtenez votre devis Neowood Express en moins d’une minute :

OBTENIR MON DEVIS EXPRESS COMPOSITE DECKING

ARTICLES LIÉS