Quelle alternative au parquet ?

Le choix du revêtement de sol est l’élément qui complète un bon design intérieur. En l’absence de pouvoir joindre les services d’un décorateur professionnel, il est possible de s’occuper vous-même de la sélection du revêtement idéal. Pour réussir, découvrez ces propositions de revêtements dans chaque pièce.

Quel type de sol pour quelle pièce ?

Le revêtement universel n’est qu’un mythe. Chaque étage a ses caractéristiques et qualités particulières. Le choix du revêtement doit en effet tenir compte de tous ces paramètres. Voici une sélection des meilleurs revêtements de sol possibles pour chaque pièce.

A lire en complément : Pourquoi construire une maison sur pilotis ?

Le salon

Cette chambre présente une configuration spéciale. Le salon est la pièce par excellence destinée à accueillir les invités. Au-delà de toute considération, le revêtement de sol de cette pièce doit être particulièrement esthétique. Le parquet (parquet massif, stratifié, parquet flottant) est très approprié comme revêtement pour le salon. Il apporte un aspect chaleureux, douillet et propice aux échanges.

Les carreaux s’avèrent être une excellente alternative au parquet, en particulier les carreaux de ciment. En revanche, son apparence sera plus froide que ce soit visuellement ou au toucher si vous marchez pieds nus dessus. Comme autres alternatives, le béton ciré, le béton pavé ou le PVC garantissent l’aspect esthétique du sol de votre salon. Pour un meilleur confort, la moquette est également possible.

Lire également : Comment avoir moins froid dans un appart ?

La cuisine

La cuisine est l’une des pièces les plus fréquentées de votre maison. Il fait également plus humide et les odeurs quotidiennes de la cuisine sont liées aux deux principales contraintes. Il nécessite donc suffisamment d’entretien. Le choix d’un parquet stratifié est une option intéressante dans cette pièce pour sa facilité d’entretien. Ce revêtement est également très résistant. Cependant, le carrelage reste l’option la plus courante car il réunit toutes les qualités souhaitées pour cette pièce, à savoir la facilité d’utilisation entretien, robustesse et longévité. L’offre disponible vous permet également de créer des ambiances variées grâce aux couleurs et aux formes proposées. Les carreaux de ciment résistent également aux taches et surtout à l’humidité.

Bien que les carreaux conviennent généralement mieux aux pièces humides, le revêtement de sol en bambou est également une bonne option pour sa capacité à résister à l’humidité. Cependant, ce type de revêtement nécessitera plus de soins et d’entretien.

La salle de bains

Sûrement la pièce la plus humide de votre intérieur. Encore une fois, les carreaux (carreaux de ciment) sont les plus appropriés. Selon les goûts et les préférences, le parquet massif ou le parquet stratifié sera d’un grand intérêt. Le premier devrait idéalement être fabriqué à partir de bois exotique, de bambou ou de bois européen traité contre l’humidité. En revanche, le parquet stratifié devra être traité avec de la résine.

Le linoléum, les herbiers marins et le PVC sont des alternatives fiables aux types de sols mentionnés ci-dessus. Ils Tous partagent une bonne résistance à l’humidité.

Les chambres

Ici, le type de revêtement dépendra des personnes qui vivent dans la pièce. Pour la chambre d’adulte, le parquet massif et le parquet stratifié sont recommandés pour leur confort. Les carreaux (tuiles de ciment) et le béton (béton ciré, béton lisse, béton pavé) conviennent également mais leur faible conductivité est que la chaleur les rend désagréables à marcher sans chaussures : pas toujours appréciables au réveil ou avant le coucher avant d’aller se coucher.

Pour la chambre des enfants, la moquette et le lino sont parfaits. L’un offre le confort nécessaire tandis que l’autre est agréable au toucher.

Critères de choix de votre revêtement de sol

Pour bénéficier d’un revêtement adapté à votre pièce, il est obligatoire de prendre en compte ces trois critères. Tout d’abord, le revêtement idéal est celui qui résiste au passage. Ce critère s’applique en particulier aux chambres soumis à des passages intensifs tels que la cuisine. Ensuite, il doit résister à des tâches. Un revêtement spécial doit être installé dans les pièces sensibles à la saleté. Enfin, il doit résister à l’humidité.

ARTICLES LIÉS